Din istoria Violei
Închide
Conţinutul numărului revistei
Articolul precedent
Articolul urmator
412 6
Ultima descărcare din IBN:
2019-06-10 16:52
SM ISO690:2012
ANDRIEŞ, Vladimir. Din istoria Violei. In: Artă şi Educaţie Artistică . 2008, nr. 1(7), pp. 28-36. ISSN 1857-0445.
EXPORT metadate:
Google Scholar
Crossref
CERIF
BibTeX
DataCite
Dublin Core
Artă şi Educaţie Artistică
Numărul 1(7) / 2008 / ISSN 1857-0445

Din istoria Violei

Pag. 28-36

Andrieş Vladimir
 
Academia de Muzică, Teatru şi Arte Plastice
 
Disponibil în IBN: 16 decembrie 2013


Rezumat

L'histoire de l'alto remonte la cr ation de la famille des violons au XVI me si cleen Italie. Les altos ont une tonalit velout e pleine de r sonances dans le registre inf rieur, et une tonalit riche et pleine dans les registres m dians et sup rieurs. Longtemps, l'alto tait consid r comme un instrument d'accompagnement, et non soliste. Cette diffamation tait generallement due au manque de possibilit s techniques des musiciens, cause de la taille trop imposante des instruments. Sa tessiture, pour des raisons d’acoustique, requiert une grande taille, alors que la position de jeu ne permet pas d’exc s de longueur. On conna t de nombreuses tentatives pour modifier et am liorer la construction et la sonorit d’alto, au XIX et au XX si cles: le contralto de Vuillaume, la viola alta de Ritter, la violatenor de Vitacek, la viola Paradoxe de Podgorniy, la viola de model Tertis etc. Les luthiers du XX e si cle ont compris qu’on ne pourrait am liorer l’alto qu’en conservant les mesures traditionnelles de l’instrument : ils ont obtenu des r sultats si remarquables que sa sonorit est sup rieure celle de la plupart des anciens. L'alto reste un instrument int ressant de par sa sonorit et son histoire. C’est un instrument qui est encore en plein d veloppement, car son volution continue son cours, en passant par les luthiers, les nouvelles compositions et surtout les grands musiciens qui font appr cier le son de leur instrument au monde entier.